Rome - Forum consacrée à la serie Rome sur canal + 


 Rome  Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Episode 5

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Rome Index du Forum -> Forum de Rome la série -> la saison 1
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
CESARINE
Impératrice

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juil 2006
Messages: 74
Point(s): 5
Moyenne de points: 0,07

MessagePosté le: 24/07/2006 11:52:09    Sujet du message: Episode 5 Répondre en citant

Chassé à la côte italienne par les légions de César, Pompey et les sénateurs aînés discutent leur réponse à l'offre de la trêve de César. Ils sont finalement d'accord sur un "cessation des hostilités" basées sur ses limites, bien que Pompey exige énergiquement à ses hommes que l'accord n'est pas une reddition. Il a besoin simplement d'heure d'apporter les troupes fraîches de Grèce et d'Espagne.

Quand César et marque Antony lisent la réponse, ils décident que leur rival est emprisonné et contemple leur règle triomphante au-dessus de Rome -- avec Pompey se retirant en Espagne. Le seul problème est maintenant perception publique. "si je ne suis pas un tyran, si je cherche simplement la légitimité, pourquoi je n'accepterais pas de telles conditions favorables?" César s'enquiert. C'est Posca qui invente son excuse : Pompey ne le rencontrera pas chez la personne, donc l'offre ne peut pas être acceptée. (ceci satisfait César : le "polloi de Hoi peut comprendre une raison comme cela. Il refuse de me rencontrer face à face. Homme à équiper.")

Sur un bout de son personnel de cuisine - qui était témoin de jeune Octavian émergeant d'un cabinet avec César après que sa saisie - Atia félicite son fils pour séduire son grand oncle. "je ne suis pas certain qu'il soit décent... mais qui a pour dire ce qu'est décent en périodes comme ces derniers?" elle réfléchit, enchantant dans la pensée de la puissance qu'elle utilisera maintenant. "voyons Servilia concurrencer un jeune garçon mou comme vous." Pour placer sa mère droite, Octavia divulgue que César a une affliction, mais s'arrête avant d'expliquer pas plus.

Avec ses esclaves devant arriver de Gaulle, Vorenus annonce à sa famille qu'il aura bientôt assez d'argent pour la dot de sa fille, lui permettant de porter le bébé Lucius à son jeune mari et de commencer une vie mariée appropriée. Ceci fait frémir Vorena l'aîné tout en affligeant Niobe, qui regarde fixement impatiemment son fils infantile.

Mais les esclaves de Vorenus pas volonté de prix sur leur voyage - tout sauf l'un des 12 succombés à la grippe noire de sang, et le survivant unique est un quatre-année-vieux garçon maladif. Vorenus n'a aucun choix mais pour lui prendre la maison et le nourrir à la santé, dans les espoirs qu'il peut le vendre et récupérer certaines de ses pertes.

César, en attendant, avait refusé des invitations d'Atia, tout en les acceptant de Servilia, menant ses hommes à la suspecter pendant que la raison il cale une attaque sur Pompey. La marque Antony indique autant à Atia pendant une visite de fin de nuit, confirmant ses plus mauvaises craintes.

Puisqu'il n'est pas amoureux mou de César le jeune, Atia enrôle Pullo pour enseigner à son fils "les arts masculins," ce qui s'avère être un défi. L'effort donne au garçon privilégié une fièvre, et il se sent qu'il peut seulement tuer les personnes qui ne battent pas en retraite. Pullo décide de chercher le conseil du garçon dessus s'il devrait dire un ami au sujet de ses soupçons au sujet de l'épouse de l'homme. Octavian raison pour laquelle "sans faits vous devez rester silencieux."

Inconscient à tous les ennuis avec sa famille, Vorenus est préoccupé avec ses finances, et approche Erastes pour qu'un prêt achète plus d'esclaves. Au lieu de cela il obtient une offre du travail - pour accompagner l'homme d'affaires sur ses commerces comme sorte de garde du corps. Pendant sa première tâche, cependant, Erastes demande Vorenus pour tuer un homme qui a ne le paye pas. Il refuse et stoppe.

À travers les murs blanchis de la ville, plusieurs dessins animés bruts ont été tirés d'un homme ayant le sexe avec une femme - les noms César et Servilia gravés à l'eau-forte sous chaque forme nue. Car César et son cortège font leur voie par les rues serrées, Calpurnia porté fortement sur une civière, rire rauque éclate pendant qu'ils passent. Quand César et son épouse prennent la notification des schémas, le cortège tourne abruptement de nouveau à la villa, où un Calpurnia humilié menace son mari par le divorce. Ceci alarme César et son propre en chef. "nous ne pouvons pas divorcer maintenant," Posca lui dit que, "sa influence de famille sera critique."

La prochaine visite de César à Servilia n'est pas aussi amicale. Il l'informe froidement qu'ils sont finis. Il est sud de titre pour poursuivre Pompey et ils ne se reverront pas. Servilia tremble dans l'incrédulité. "soyez assuré, il n'est pas que je ne vous aime pas... que je doive faire ce qui est exact pour la République." Avec ce Servilia éclate dans une fureur, attaquant son amoureux jusqu'à ce qu'elle tire le sang de sa joue. César la frappe au plancher, et pendant qu'elle sanglote incontrôlablement, la gifle deux fois davantage avant de donner l' assaut à dehors - la laisser sobbing dans un tas.

À l'extrémité de sa corde, Vorenus revient à la marque Antony pour lui indiquer qu'il a reconsidéré l'offre pour rejoindre l'armée de César. Antony accepte, mais seulement parce que César l'a laissé à Rome et il a besoin de bons hommes. Vorenus est bientôt lancé dans l'Evocati par un vieux prêtre, qui exécute une cérémonie raffinée au temple de Mars.

Après étude qu'atia était derrière le graffiti brut, Servilia décide de chercher la vengeance. Comptant sur un livre de magie, elle découpe des chiffres de bâton dans des comprimés de fil, puis rassemble les spiritueux de ses ancêtres pour appeler une malédiction sur Atia et César - défigurer les images avec des estafilades pendant qu'elle parle en faveur à de chacune d'elles pour souffrir profondément. "laissez son pénis se défraîchir. Laissez son fente d'os. Laissez-le voir ses légions se noyer dans leur propre sang... "

Tandis que Servilia maudit Atia et ses enfants, Octavian s'échappe de la villa de sa mère au milieu de la nuit - Pullo se joignant sur une mission secrète. Les deux attirent dans un guet-apens Evander en dehors de sa boucherie, puis le torturent jusqu'à ce qu'il renonce à la vérité : il était l'amoureux de Niobe, et l'enfant en bas âge est à lui. Avec ce deuxième bit de données, Pullo poignarde l'homme à plusieurs reprises. Après que sien bloodied le corps est roulé dans l'égout, Octavian avertit Pullo pour ne jamais parler de l'incident encore. "Vorenus doit ne jamais savoir." Pullo incline la tête dans l'accord silencieux.

Les sud lointains de la ville, arrivant sur une crête au-dessus de l'océan, de César et de ses légions regardent dehors sur un camp vide, rien mais le feu sonne restant. Ils sont trop en retard : Pompey et ses hommes ont placé la voile.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24/07/2006 11:52:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Rome Index du Forum -> Forum de Rome la série -> la saison 1 Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE